Accueil du site > Étapes clés

ETAPES CLES

Comme tout étudiant Malgache, vous rêvez de poursuivre vos études à l’étranger, plus précisément en France . Vous avez entièrement raison mais un conseil : “ Une bonne préparation pour pouvoir partir dans les meilleures conditions est un atout primordial pour votre réussite.”

Il convient, en premier lieu, de construire vos projets d’étude : réaliser vos bilans personnels, vos ambitions personnels, vos acquis, vos possibilités financières, évaluer votre cursus et vos résultats scolaires… pour le choix de votre formation, de votre futur établissement scolaire.

“Ayez conscience que vous devriez faire preuve de l’effort d’adaptation et de la capacité d’autonomie nécessaire pour suivre des études hors de votre pays, loin de votre famille et de vos amis”. 

Une des conditions nécessaires pour étudier en France est d’avoir un bon niveau de français. En effet, les étudiants étrangers non ressortissants de l’Union Européenne doivent prouver leur niveau de français pour pouvoir s’inscrire dans un établissement supérieur en Licence ou Master.

Mais vu qu’à Madagascar, vous avez déjà étudié dans une classe bilingue française reconnue par le Ministère de l’Education Nationale et le Ministère des Affaires Etrangères Françaises, vous n’avez pas besoin de passer un examen de Français. Aussi, on peut dire que la langue française est une langue officielle à Madagascar.

Mais sachez que la possession de diplôme et d’attestation de langue pourrait être avantageuse sur la mise en valeur de votre dossier. Ainsi, des examens de DELF et de DALF à l’Alliance Française sont recommandés car être titulaire de ces diplômes signifie avoir la capacité de suivre des études dans des universités françaises. 
Il en est de même pour la langue anglaise. Avoir son TOEFL, une attestation du Centre Culturel Américain ou encore d’autres diplômes de langues, valorisera votre dossier.

Surtout, vous allez devoir passer toutes les étapes afin d’obtenir au moins une inscription dans un établissement supérieur français et un visa d’entrée en France afin d’avoir en votre possession le titre de séjour étudiant dès votre arrivée en France.

Vient alors s’ajouter le problème de logement et de financement de votre séjour (apport personnel, bourse d’étude…).

C’est ce que nous allons décortiquer dans ce rubrique.

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0